La face cachée des magasins Boulanger

Je ne commanderai plus chez les Amazon et les Boulanger.  Lisez ce message et faites suivre autour de vous.

Chère lectrice, cher lecteur,

Aujourd’hui les services clients vous prennnent pour des imbéciles.

Un ami m’a raconté hier un problème qu’il rencontre avec le magasin d’électroménager Boulanger.

Il a commandé un robot de cuisine très cher sur le site du magasin pour l’anniversaire de son épouse… La livraison a déjà 3 semaines de retard et le service clients lui demande d’en attendre 2 de plus. Ils ne font rien ni pour s’excuser ou le dédommager… C’est même à lui de rappeler pour qu’éventuellement ils envisagent de lui en envoyer un nouveau.

Le problème est que sur leur site, ils vous promettent de vous livrer le même robot dans le magasin de votre choix en moins de 24h. Mais à cause d’une « procédure » et surtout parce qu’il a déjà payé… On ne s’occupe plus de lui.

Le second problème est que la loi française impose au marchand qui a un retard de livraison de livrer dans un délai raisonnable ou de rembourser le consommateur (5 semaines n’est pas un délai raisonnable lorsque le magasin sait livrer en moins de 24h). Pour les plus pointilleux, il s’agit del’article L216-2 du code de la consommation.

Leur « procédure » avant votre droit

Mon ami a bien tenté de leur expliquer par téléphone et par mail que le comportement de Boulanger était incorrect et en plus totalement illégal… Il a reçu systématiquement la même réponse automatique… Désolé monsieur, c’est la procédure. Je pense que vous n’avez pas plus de mal que moi à imaginer la scène.

Un grand magasin comme Boulanger estime donc que sa procédure est au-dessus de la loi française. Je ne dis pas que la loi est toujours parfaite mais il y a là un véritable malaise dont l’histoire que je vous raconte n’est qu’un exemple.

Quand vous contactez un service clients de nos jours vous avez systématiquement le même mécanisme procédurier, automatique, véritable mur contre lequel vous vous fracassez dès que la procédure ne prends pas en compte votre cas… Ce qui arrive tout le temps car la réalité est qu’il y a bien plus de cas particuliers que de cas prévus par les procédures.

Vous vous prenez à vous énerver contre de pauvres conseiller clientèles qui sont jetés en pâture pour vous dissuader d’espérer quoi que ce soit.

Bien sûr de votre côté, ils savent bien que vous n’allez pas entamer des poursuites légales.

Donc vous êtes bloqués; ils font leur loi au détriment de tous : clients,salariés, industrie, petits commerces.

Plus ils sont mauvais plus ils se vantent

Boulanger se vante d’avoir été élu service client de l’année ! Ce qu’ils ne vous disent pas c’est qu’il y a 43 services clients de l’année, juste pour le classement du journal Le Parisien qui a promu Boulanger avec 42 autres marques ! La bonne blague.

Cela donne la furieuse impression d’être dans La Ferme des animaux, le roman de George Orwell ou plus ces gens sont mauvais, plus ils ils ont d’audace pour vous expliquer qu’ils sont exceptionnels et vous n’avez qu’à vous taire.

Des jobs de robots menacés par… des robots

Ce qui me fend le cœur dans cette affaire c’est que l’on vous explique que tous les métiers seront remplacés demain par des robots et qu’il faut bien s’y faire.

Mais attendez. Ce sont eux qui ont tué tous les petits commerces de centre-ville et artisans pour les remplacer par des jobs de manutentionnaires et conseillers clientèles ultra-procédurier où toute initiative, tout comportement humain, toute empathie ou même toute forme d’intelligence est sévèrement réprimée…

Le tout pour vous fournir un service déplorable et du matériel certes beaucoup moins cher, mais surtout de mauvaise qualité et bon à jeter au moindre problème car vous pouvez oublier toute aide sérieuse d’un service après-vente (à part quelques rares exceptions).

Le petit commerçant, lui, habitait dans votre ville, il avait sa réputation. Il vous aidait en cas de problème. Il pouvait envoyer le matériel à réparer. Vous en prêter un autre en attendant.

C’était certes plus cher au départ mais je suis à peu près sûr qu’à long terme cela vous coûtait moins cher que de remplacer des objets et matériels bas de gamme tous les 12 ou 18 mois.

Bien sûr cela n’était pas parfait non plus. Mais je peux vous dire que je commence à en avoir ma claque des Amazon et des Boulanger.

Procédure et prédation

J’en ai marre de sponsoriser des boites qui détruisent toute idée de relation humaine au profit de LA procédure et d’actionnaires et fonds d’investissement à la recherche de haut rendement à tout prix(Boulanger est propriété de la famille Mulliez dont la fortune est passée de 15 à 26 milliards d’euros depuis la crise et en fait la 3e plus grande fortune française).

Il faut 2 choses pour faire une entreprise. Il faut certes du profit, et c’est très important, car sinon cela signifie que vous détruisez de la valeur et de l’utilité. Mais une entreprise, c’est également une « raison sociale ». Une entreprise doit être utile à la société. Elle doit avoir une raison d’exister pour le bien commun… Et je vous avoue que je ne la vois plus trop chez ces entreprises prédatrices.

Le seul moyen d’action aujourd’hui est de les boycotter. Ce n’est pas ma tasse de thé mais c’est le seul moyen d’arrêter de tolérer l’intolérable.

Faites suivre ce message, partagez-le sur facebook (bouton ci-dessous).

Voici le lien de l’article à toute fin utile :

https://www.le-vaillant-petit-economiste.com/2017/11/14/face-cachee-magasins-boulanger/

À votre bonne fortune,

Olivier Perrin





3 réponses à “La face cachée des magasins Boulanger”

  1. lottin dit :

    bonjour;
    je partage, en partie votre analyse mais malheureusement , comme beaucoup de français et autres vous alimentez ce système et votre colère passée vous continuerez à enrichir ce genre de personnage ……parlez en à Macron ; il fera peut-être quelque chose our vous…….cordialement JP

  2. terava dit :

    Bonjour;S’il n’y avait que Boulanger !, la procédure est la même pour toute les GMS magasins en ligne ou présent prés de chez vous.Ancien Promoteur de produit hightech auprès de 12 enseignes de la grande distribution sur 12 départements sur la région rhône alpes auvergne !, je constates que la situation s’est fortement dégradé depuis mon départ en retraite il y a une dizaine d’années .On prends le client pour un tiroir caisse et les employés pour des cleanex ,et .je ne parles pas de la rétention de produit dans les stocks et autre magouille imposé par les GMS. le revers de la médaille va venir avec des nouvelles technologies à venir au service de l’acheteur et le choc économique qui se prépare !

  3. Maubouché dit :

    Je ne connais pas Boulanger.
    Par contre, Amazon, oui. Et les rares soucis que j’ai eus avec les produits reçus ont été réglés rapidement.
    Alors… sans doute votre ami a t-il joué de malchance…
    Cordialement
    S.M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Partages