Appel URGENT d’Olivier Delamarche

 

L’agence de presse Reuters vient de révéler le plan de l’Union Européenne pour geler vos comptes courants en cas de crise bancaire [1].

Il est plus urgent que jamais d’assurer vos arrières (plus à ce sujet ci-dessous). 

Selon Reuters, le blocage total durerait jusqu’à 20 jours. C’est-à-dire trois semaines sans pouvoir accéder à votre compte en banque… et sans savoir ce que vous y retrouverez par la suite.

En novembre dernier, la Commission Européenne s’opposa à ce que l’on puisse geler les dépôts garantis, c’est-à-dire à hauteur de 100 000€ par compte.

Cela devrait être une évidence : puisque le dépôt est garanti, il n’y pas besoin de le geler.

Mais déjà Olivier avait analysé que cela n’était pas tenable. 

Et voici que début juillet l’Union Européenne, dont l’Estonie assure la présidence tournante, est revenue à la charge avec un projet incluant tous les dépôts, dès le premier euro.

Oui, on parle bien de votre compte courant.

La raison de ce revirement : la faillite de la banque espagnole Banco Popular est passée par là. 

Et ce qui s’est passé avec Banco Popular n’est rien d’autre qu’un bank run, une panique bancaire : le cauchemar des banquiers, le mot interdit. La seule différence est que tout cela s’est passé en ligne sans les scènes de paniques aux comptoirs et distributeurs : la douleur moins le sang.

Ce sont plus de 2 milliards d’euros qui s’échappaient des coffres de la banque chaque jour au moment de l’intervention de la BCE. 

Ce bank run fatal est arrivé après tous les recours possibles par ses actionnaires, par la BCE. Il est le résultat d’une longue série d’échecs et de discours rassurants et mielleux. 

Mais les raisons de la faillite de la banque, les créances pourries qui ont miné ses comptes et ont fini par déclencher la panique datent de 2008. Cela faisait 10 ans que les banquiers mettaient la poussière sous le tapis

Force est de constater : le temps ne fait pas l’affaire.

Les créances pourries en euros ont été multipliées par 3 depuis la crise et partout en Europe elles gonflent comme de véritables bombes à retardement dont chaque jour augmente la puissance de déflagration.

Banco Popular était la 3e banque privée espagnole avec 1 700 agences en Espagne. Pas une petite banquette régionale mal ficelée. Et nous ne sommes plus à Chypre mais dans la 4e économie de la zone Euro.

Banco Popular avait passé les stress tests hauts la main. Cela n’a pas empêché la faillite.

La banque a été rachetée pour un euro symbolique par Santander, la première banque du pays.

Encore une fois, aucun problème n’a été réglé. Les créances ont été transférées à une autre banque finalement pas tellement plus solide que Banco Popular. 

Les créances pourries sont toujours-là, elles continuent d’enfler. Elles sont simplement plus concentrées… Et la crise bancaire revient plus forte et plus dure que jamais. Et si demain c’est Santander qui est en difficulté, il n’y aura personne au-dessus pour la sauver…

Il ne reste qu’une solution, prévue d’ailleurs depuis plus de 5 ans par des organismes privés et publics comme le FMI et le Boston Consulting Group : à la fin, ce sont vos comptes que l’on bloque. Ce sont vos comptes que l’on prélève.

C’est ce que l’Europe se prépare à faire aujourd’hui.

Avez-vous seulement assez d’argent liquide pour tenir 3 semaines ? 

Votre patrimoine est-il diversifié pour survivre à la Grande Crise Bancaire européenne ? 

Si vous avez un doute : jetez-vous sur la dernière édition du journal mensuel d’Olivier DelamarcheVous avez jusqu’à ce soir minuit pour réserver votre exemplaire.

N’attendez pas.

Cliquez ici pour réserver IMMÉDIATEMENT votre exemplaire du Delamarche de juillet.

À votre bonne fortune,

Olivier Perrin 





23 réponses à “Appel URGENT d’Olivier Delamarche”

  1. korridven dit :

    Merci

  2. riche dit :

    Je ne suis pas surprise de la situation générale. En revanche j’ignorais que les comptes pouvaient être bloqués. J’avais lu que les comptes étaient garantis à hauteur de 100.000€ ça oui mais pour le reste ? Merci les médias de nous avoir tenus informés de la situation en Espagne et de ce qui en découle rat pour le toit un chacun si…
    Il vaut mieux parler de Macron nous le servir à toutes les sauces, en bien surtout que d’informer le citoyen.

  3. GRUSKOVNJAK dit :

    BONSOIR
    Pas très rassurant l’ avenir au sein de l’ Europe Bancaire

  4. JEANDON Luc dit :

    Bonjour Mr Delamarche,
    Merci de ces infos sur les banques. Nous sommes tous en recherche de pistes pour voir l’ avenir avec un économie différente .

  5. Pesnel dit :

    bonjour a vous,

    je vous regarde très souvent sur une chaîne de télé que je vous dis pas le nom mais vous la connaissez très bien.

    je suis partiellement d’accord avec vous, oui il y aura bientôt une prochaine crise bancaire mais dans 2 voir 3 ans.

    Mais il y aura prochainement une crise sur les pays émergeant, Bresil,Venezuela, Argentine voir la Chine et le Japon.

    il n’y a rien pour soutenir l’économie mondial.
    J’aurai préféré que la BCE sa cousine au Etat Unis laisse les faillites se faire. « On ne construit du neuf sur du pourris.

    Oui, l ‘économie mondial l’aura payé extrêmement cher, mais je pense a la génération futur qui aura une meilleur vie que la notre si cette crise aurait eu lieu.

    J’ai un PEA et 2 assurance vie que je gere en gestion libre ( je m’en sors tres bien car je lis a travers les ligne de la BCE et de la FED) pourtant je gagne le SMIC.

    Tout sa pour dire que je me méfie plus sur les pays émergeant, je pense que la prochaine commencera par eux et apres il y aura la crise bancaire.

    PESNEL GAEL

  6. Robert dit :

    Ces faillites bancaires sont provoquees par les banquiers eux memes, on l’a vu aux USA avec les suprimes. C’est une maniere de vous piquer votre argent. Les Rothschild qui sont des criminels et escrocs en puissance (vol de la FED en 1913) pesent 1500 milliards de dollars, ils peuvent mettre en faillite des banques qui contiennent votre argent, sachant que c’est le nouvel ordre mondial qui mettra ensuite sa main sur vous notamment en vous imposant la puce Rfid.

  7. Vincent dit :

    Cool de revoir ce cher Econoclaste Olivier. Ca fait plaisir 😉

  8. tiffonnet dit :

    merci pour ces précieux conseils

  9. de BOYSSON dit :

    les petits épargnants ne sont pas armés pour contrer les
    banques encore moins l’Etat…. On ne peut mettre le
    « bas de laine sous le matelas… » Comment faire alors ?

  10. me bourdon suzanne:: dit :

    merci monsieur

  11. Ashka dit :

    Bonjour,
    Je tenais à remercier Olivier Delamarche ainsi qu’à votre site pour les informations que vous nous donnez. Sachez que nous sommes nombreux à prendre très au sérieux vos recommandations. Personnellement, j’écoute différents économistes depuis une dizaine d’année et me cultive en amateur sur le fonctionnement de l’économie mondiale. Vous faîtes – Monsieur Delamarche ainsi que le vaillant petit économiste – partie de mes sources les plus fiables.
    Sachez aussi que j’ai pleinement conscience du travail que nécessite votre implication, aussi, vous avez ma plus entière gratitude pour ces informations diffusées, qui plus est gratuitement.
    Un immense merci, qu’on pourrait généraliser à l’ensemble des économistes honnêtes qui osent poser un diagnostic froid et lucide sur la situation actuelle.
    Et j’insiste sur le fait que la conscience du peuple croît rapidement en ce moment, votre action continue est donc d’autant plus utile.
    Avec ma plus grande considération,
    Ashka

  12. Benny ROOMAN dit :

    Merci Monsieur Delamarche,
    Je suis vos informations et celle d’autres acteur économique.
    Je ne sui pas de formation économique, j’ai un diplôme d’ingénieur et j’ai travailler 30 ans dans les pays dit en voie de développement.
    De retour au pays (Belgique) j’ai rapidement constaté par intuition non étayée que notre monde de pouvait pas continuer à exister sans une changement systémique de son économie.
    Nous entendons toujours parler de nos problèmes qui sont bien réelles, mais derrière notre porte il y a plusieurs milliard de femmes et d’hommes qui ne sont plus totalement ignorent.
    Il faudra bien un jour leur donner aussi du pain, beaucoup de pain!!
    Merci pour votre charisme et votre pédagogie.
    Benny Rooman

  13. alibert michel dit :

    bon a savoir je ferais attention merci

  14. Erik Hoegh-Guldberg dit :

    Vous avez hélas raison.

  15. BOSCH Raymond dit :

    Comment s’en sortir svp

  16. Sylvie dit :

    Merci pour vos infos.
    Mais où placer son argent du compte courant ?
    Le salaire est directement versé sur un compte-courant d’une banque ?
    Merci pour votre réponse aux questions que tout le monde se pose.

  17. cyrille smolis dit :

    Votre analyse nous annonce ce qui ponctue depuis très longtemps le capitalisme. Merci à vous

    MAIS J AI UNE QUESTION: quelle est la conséquence sur nos emprunts immobilier personnels. On paye toujours ou pas?

    MERCI DE ME REPONDRE

  18. Fabien dit :

    Merci Olivier, je pense comme toi depuis longtemps que nous allons dans le mur, la question est quelle sera étincelle qui fera exploser le système…

  19. Wermuth dit :

    Bonjour,

    Je viens de vous écouter et je ne suis pas plus surpris que ça, le problème que tout un chacun rencontre aujourd’hui c’est qu’il est impossible de se passer de banque, ne serait-ce que pour se faire verser son salaire, alors ma question est la suivante, comment faire ?

  20. didier dit :

    merci a vous de ces informations ,meme si il me parait difficile d’anticiper lorsqu’on à 1 pret en cour
    et qu’en etant artisan la banque est incontournable
    et bien utiole .

  21. Lacomme Dominique dit :

    Fort bien. Mais si cette loi Européenne deviens concrète, n’est ce pas toute l’économie Européenne qui est du coup remise en cause? En effet un blocages des comptes courants au niveau Européen entrainerai systématiquement un blocage des remboursements des charges fixes comme électricité, eau, remboursements des crédit à la consommation, des crédits immobiliers, etc… Le chien se mordrait la queue non? une entreprise voyant ses comptes courants bloqués ne pourrait de toutes façons pas payer les salaires. J’ai peur que ce jour la, une nouvelle révolution, mais cette fois Européenne, ne vois le jour. Une telle directive mise en action signifierait la fin, de l’Europe!

  22. RABBACHIN dit :

    Merci pour vos conseils réalistes et vrais

  23. NigerrRep dit :

    Сайт для заработка http://zarabotok–doma.ru

    Бинарные опционы https://goo.gl/8CEB5C

    Стать партнером https://goo.gl/RqnkoX

    Видео заработка https://www.youtube.com/watch?v=6gOf9zXufDY

    Бинарные Опционы

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Partages