Cher lecteur,

Cette fois, c’est à votre porte.

Une des plus grandes banques européennes, institution vénérable qui gère les comptes de dizaines de millions de particuliers est agonisante.

FAIT n°1 : Elle est sous le coup de 4 enquêtes américaines.

FAIT n°2 : Son action s’effondre en bourse : Son cours a perdu les 2/3 de sa valeur depuis un an.

FAIT n°3 : Elle vaut moins qu’il n’en faudrait pour la redresser.

C’est comme quand vous avez un accident de voiture et que le garagiste vous dit que la réparation coûtera plus cher que la valeur de la voiture… Habituellement, vous mettez votre voiture à la casse et rachetez une autre voiture.

La fin est proche

Son PDG prévient de conséquences fatales pour les épargnants et leur retraite. Pas seulement pour les clients de la banque mais dans toute l’Europe.

Le secteur bancaire européen nécessiterait 150 milliards d’euros pour se redresser d’après l’économiste-chef de cette banque. Cela correspond à 1310€ par foyer de la zone euro !! Et qui seraient effectivement payés en cas de nationalisation de ces banques en faillite.

Des émeutes sont à craindre tant la situation est préoccupante. Et d’ajouter : « je ne suis pourtant pas un prophète de l’apocalypse… simplement un réaliste ».

Je suis Olivier Perrin, le petit économiste, et à partir d’aujourd’hui je vais vous dire tous ces petits secrets que les banquiers et politiques voudraient laisser dans l’ombre.

Cliquez ici pour vous inscrire GRATUITEMENT et recevoir votre dossier sur La Banque qui fait plonger l’Europe.

Je vous enverrai en même temps le dossier sur l’article de luxe qui a sauvé les Grecs de la misère et protège vos économies.

À votre bonne fortune,

Olivier Perrin, Le petit économiste

 

Politique de confidentialité